Les huit changements qui rendent… HEUREUX !

Vous souvenez-vous de ce que vous vouliez faire comme métier quand vous étiez enfant ?

Je me souviens que je voulais travailler avec le Commandant Cousteau à bord de la Calypso… mais on m’a dit qu’il n’y avait pas de femme à bord (déjà le plafond de verre ?!?), puis j’ai voulu être écrivain …mais ce n’était pas un « vrai métier » (un métier où l’on s’embête VRAIMENT huit heures par jours minimum…. et enfin, j’ai voulu être « prof d’anglais » (…mais ma mère, ancienne instit, m’a dissuadée d’un tel choix).

Si je vous pose cette question, je risque d’obtenir autant de réponses que de lecteurs de mon blog, avec, j’imagine, quelques réponses récurrentes telle que « astronaute », « pompier » ou « vétérinaire ».

Vous souvenez-vous de QUI vous vouliez être une fois adulte ? Il y a de grandes chances que là, nous ayons tous un point commun : nous voulions juste être en bonne santé et surtout… « HEUREUX » !

Petite question naïve : si le plus important de nos souhaits communs est d’être en bonne santé et heureux, pourquoi « être en bonne santé et heureux » n’est-il pas enseigné à l’école ?

Comme beaucoup d’entre vous j’imagine, j’ai passé de nombreuses heures à étudier beaucoup de matières et de sujets qui ne m’ont strictement JAMAIS servi dans la vie. Mais quand je dis « jamais », c’est VRAIMENT JAMAIS : pas une seule seconde. Quel temps perdu quand on y pense…

Je comprends la crise de l’adolescence quand les jeunes arrivent à l’âge où ils comprennent que la société va leur proposer de participer à un système… où être heureux n’est pas la préoccupation principale, loin s’en faut.

Happiness whatever good for your soulPersonne ne me contredira sur le fait que la préoccupation majeure des systèmes actuels est davantage la recherche de la rentabilité, du profit et d’une croissance à deux chiffres plutôt que le bonheur des individus.

Force aussi est de constater que ceux qui réussissent dans nos sociétés ne sont pas les plus heureux. Je me suis suffisamment occupé de cadres dirigeants ayant fortement « réussi » pour constater que la réussite peut apporter du confort, du pouvoir, de l’argent… mais rarement le plus important : du bonheur.

Roger WALSH a identifié les 8 Changements de Style de Vie Thérapeutiques (en anglais les TLC ou « Therapeutical Lifestyle Changes ») qui rendent HEUREUX :

– se nourrir de manière saine et équilibrée

– pratiquer un sport

– se ressourcer dans la nature

– passer du temps avec les autres, échanger

– se divertir

– gérer ses émotions (notamment son stress et savoir se relaxer)

– avoir une contribution au Monde, être utile, rendre service

– développer sa spiritualité

Très peu de ce qui rend heureux est enseigné à l’école… et le système scolaire et universitaire préparent davantage à « réussir dans la vie », bien plus qu’à « réussir sa vie ».

Logan Laplante est un adolescent américain qui a quitté l’école à 13 ans pour étudier chez lui. Il a l’âge où l’on sait encore ce qui rend heureux spontanément, sans passer des heures chez un psy. Il explique son mode de vie sur le plateau de TED : une vidéo rafraîchissante, interpellante… et une vrai leçon de communication par un ado de 13 ans !!